Limitation de la vitesse à 80 km/h : un recul du gouvernement ?

L'exécutif est sommé de trouver des solutions. Le Premier ministre devrait faire une annonce très importante sur la réforme controversée des 80 km/h.

France 3

On peut parler de marche arrière, de rétropédalage ou, pour ménager la susceptibilité d'Édouard Philippe qui a porté la limitation de la vitesse à 80 km/h envers et contre tous, on peut parler d'un aménagement.

Signal à la France rurale

Le Premier ministre va s'exprimer lundi 28 janvier en Seine-et-Marne. La limitation à 80 km/h pourrait ne plus être obligatoire sur l'ensemble du réseau des routes secondaires, mais seulement sur les tronçons les plus accidentogènes. Richard Ferrand, président de l'Assemblée nationale, s'est dit ouvert à cet aménagement dimanche 27 janvier.

Cette réforme a été le détonateur de la colère des "gilets jaunes" et de certains maires ruraux. C'est devant eux, dans l'Eure, qu'Emmanuel Macron a ouvert la voie à cet aménagement, qui déçoit les défenseurs de la Sécurité routière, mais qui renverrait un message positif à la France rurale.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une route limitée à 80 km/h sur la nationale 7. 
Une route limitée à 80 km/h sur la nationale 7.  (JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP)