Limitation de la vitesse à 80 km/h : coup de frein du gouvernement ?

Le gouvernement va-t-il faire marche arrière sur les 80km/h ? Lundi 28 janvier, le Premier ministre lance le débat sur cette mesure très controversée.

France 2

La limitation de vitesse à 80km/h  est appliquée depuis le 1er juillet dernier. Et les panneaux pourraient déjà, sur certaines routes, revenir à 90 km/h. C'est l'une des demandes des opposants aux 80 km/h : plus de souplesse dans l'application de la loi. Les préfets ou les présidents des conseils départementaux pourraient décider, au cas par cas, quels tronçons resteraient ou non à 80 km/h.

Effet sur l'opinion

Un coup de frein vivement critiqué par les associations de victimes de la route. Mais qui pourrait avoir un effet positif pour l'opinion. "Ce serait peut-être perçu comme une posture d'écoute, particulièrement dans les départements ruraux et dans le péri urbain", explique Bernard Sananes, politologue. Le dispositif avait été porté par le Premier ministre Édouard Philippe qui avait alors promis qu'il ne changerait pas d'avis. Il s’exprime depuis la Seine-et-Marne lundi 28 janvier.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un panneau de limitation à 80 km/h sur la nationale 7 à Crozes-Hermitage (Drôme), le 28 juin 2018.
Un panneau de limitation à 80 km/h sur la nationale 7 à Crozes-Hermitage (Drôme), le 28 juin 2018. (JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP)