80 km/h sur les routes secondaires : une limitation qui ne passe pas

Le gouvernement confirme que la vitesse sera bien réduite à 80 km/h sur le réseau secondaire à partir du 1er juillet. Une mesure très impopulaire. 

Cette vidéo n'est plus disponible

Sur cette route secondaire, le 1er juillet prochain, la vitesse sera limitée à 80 km/h, au lieu de 90 aujourd'hui. Dans l'Essonne, les habitants qui prennent beaucoup leurs voitures sont plutôt contre. "Je pense que ça va inciter les gens à faire des incivilités encore pire", assure une femme. "Cela va surtout gêner les secteurs ruraux", estime un autre automobiliste. Pourtant, en raison de la vitesse excessive, les accidents font chaque année plus de victimes. 

Grogne des élus locaux

Dans l'Essonne par exemple, il y a eu 4% de blessés en plus l'année dernière, 29 morts en 2016 contre 41 en 2017. Le président du département estime lui que sa route D33 est sûre et que ce n'est pas à Paris d'en décider. "Ce sont les présidents de départements et préfets qui ont la meilleure connaissance de la situation sur le terrain", fait valoir François Durovray. Malgré la grogne des élus locaux, ce sont bien 400 000 kilomètres qui vont passer à 80 km/h. Objectif affiché : inverser la courbe du nombre de tués sur les routes repartie à la hausse depuis 2013.

Le JT
Les autres sujets du JT
(J?R?MIE FULLERINGER / MAXPPP)