Auto-école : vers une réforme du permis de conduire ?

Les propriétaires et instructeurs d'auto-école manifestent, lundi 11 février. Ils s'inquiètent notamment d'une future réforme du permis de conduire alors qu'un rapport parlementaire sur leur métier vient d'être remis au gouvernement.

France 2

Le gouvernement souhaite baisser les tarifs du permis de conduire. Il coûte en moyenne 1 800 €. Un rapport parlementaire qui doit être remis mardi 12 février au Premier ministre Édouard Philippe préconise plusieurs pistes pour faire baisser son prix, notamment par l'intégration du code de la route dans la scolarité et la possibilité de s'inscrire en candidat libre. "Il va y avoir des décalages de niveaux, avec des gens qui vont se présenter sans savoir s'ils ont le niveau, avec un candidat qui va au permis et qui pourra être complètement à côté de la plaque", estime un instructeur. 

Un agrément des écoles national ?

Autre mesure : l'agrément des écoles de conduite pourrait être national et non plus départemental. Les plateformes sur internet pourraient exercer sans ouvrir un local, les écoles traditionnelles craignent la dévalorisation de leur métier. "J'ai peur de devoir rendre mon local parce que plus personne ne viendra à l'auto-école. J'ai peur aussi de procéder à un licenciement", explique une instructrice.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une instructrice d\'auto-école et son élève. (Photo d\'illustration)
Une instructrice d'auto-école et son élève. (Photo d'illustration) (JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)