"Un peu de dignité, svp" : la Fondation Abbé-Pierre recadre Christophe Castaner à propos des sans-abri

Pour défendre la politique du gouvernement, le secrétaire d'Etat s'était appuyé sur des propos tenus par l'association. Cette dernière lui répond.

Des manifestants dénoncent un manque de politique de logement pour les sans-abri, à l\'appel de la Fondation Abbé-Pierre, le 6 décembre 2017, à Marseille (Bouches-du-Rhône).
Des manifestants dénoncent un manque de politique de logement pour les sans-abri, à l'appel de la Fondation Abbé-Pierre, le 6 décembre 2017, à Marseille (Bouches-du-Rhône). (MAXPPP)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

"Ça suffit, maintenant." La Fondation Abbé-Pierre a répondu de manière cinglante au secrétaire d'Etat chargé des Relations avec le Parlement, Christophe Castaner, dimanche 31 décembre, en l'appelant à faire preuve d'"un peu de dignité" dans ses propos sur les sans-abri.

L'association a cité un tweet du patron de La République en marche, qui s'appuyait sur des déclarations d'un responsable de la Fondation pour défendre l'action du gouvernement sur la question des SDF. Ce tweet avait été publié après que Christophe Castaner a affirmé, vendredi, que l'Etat assumait ses responsabilités et qu'"il y a des femmes et des hommes qui refusent aussi, dans le cadre de maraudes, d'être logés".

"Une urgence considérable"

Dans sa réponse, la Fondation Abbé-Pierre critique l'argumentaire du gouvernement. "Ce n'est parce que certains SDF refusent qu'on les jette dans des hangars inqualifiables d'absence d'hygiène et de violence permanente qu'il faut expliquer par ces cas marginaux l'absence de prise en compte d'une urgence considérable", écrivent les héritiers de l'Abbé Pierre.