Saint-Étienne : les rues ont des oreilles

Après l'image avec les caméras vidéos, voici le son avec les micros dans les rues. Des oreilles intelligentes censées assurer la sécurité des résidents, mais en aucun cas les espionner.

FRANCE 2

Des micros intelligents sont en cours d'installation dans certaines rues de Saint-Étienne (Loire). Explosions, cris, coups de feu, les capteurs sonores seront capables de détecter les bruits anormaux, mais pas espionner, selon les concepteurs. "Ça n'enregistre pas du tout, assure ainsi Guillaume Verney-Carron. Ça entend et ça alerte." Il y aura une vingtaine de capteurs au total.

Un premier bilan six mois après

Le choix des emplacements et du type de bruit surveillé est en cours. L'alerte sera reçue au PC de supervision de la police municipale. L'objectif affiché est de permettre une intervention plus rapide des services de police ou de secours. Le périmètre retenu pour l'expérience est un quartier sensible de la ville. Les habitants sont partagés. "À partir du moment où on met le doigt dans l'engrenage, on ne sait pas jusqu'où on va aller", alerte par exemple une personne interrogée. Aux États-Unis, un système comparable est utilisé. Les oreilles intelligentes devraient être installées dans les semaines qui viennent, un premier bilan sera établi après six mois.

Le JT
Les autres sujets du JT
La place de l\'hôtel de ville, à Saint-Etienne (Loire).
La place de l'hôtel de ville, à Saint-Etienne (Loire). (CHRISTIAN GUY / HEMIS.FR / AFP)