Val-d'Oise : des enfants roms contaminés au plomb dans un bidonville

En septembre 2020 et février 2021, l'ARS a réalisé deux dépistages sur 54 enfants qui résident dans ce campement. Or, 41 présentaient un seuil supérieur au seuil de déclaration obligatoire de l'intoxication au plomb, appelé saturnisme. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Une quarantaine d'enfants roms vivant sur la butte de Montarcy à Méry-sur-Oise (Val-d'Oise) présentent une intoxication au plomb, a fait savoir l'ARS d'Ile-de-France, le 17 septembre 2021.  (GOOGLE MAPS)

Une quarantaine d'enfants roms vivant dans un campement insalubre de la butte de Montarcy à Méry-sur-Oise (Val-d'Oise) présentent une intoxication au plomb, a fait savoir l'Agence régionale de santé (ARS) d'Ile-de-France, vendredi 17 septembre, après une enquête de Libération (article réservé aux abonnés).

En septembre 2020 et février 2021, l'ARS a réalisé deux dépistages sur 54 enfants qui résident dans ce bidonville. Or 41 présentaient "un seuil supérieur à 50µg par litre de sang, soit le seuil de déclaration obligatoire" de l'intoxication au plomb, appelé saturnisme, a expliqué l'agence de santé. 

L'ARS a alerté Santé publique France, précisant que ses équipes étaient mobilisées "de longue date sur ce problème-là"

Une partie des familles ont été relogées 

Le dépassement du seuil ne signifie pas automatiquement "que les enfants sont malades du saturnisme mais qu'ils ont une présence de plomb qui déclenche une surveillance médicale" plus étroite, ajoute-t-elle.

Le seul moyen de protéger ces enfants est de les "éloigner de la source de contamination" au plomb qui trouve dans le terrain meuble et poussiéreux de leur bidonville un environnement favorable, explique l'ARS Ile-de-France.

La préfecture a déclaré avoir relogé des familles concernées même si certaines, en grande précarité, continuent de se rendre sur le site. Pour les enfants mis à l'abri, "le deuxième dépistage a montré une diminution de la plombémie", a-t-elle noté.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Roms

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.