VIDEO. Leonarda : "C'est mort, sans mes parents, je pars pas"

La collégienne expulsée au Kosovo a rejeté la proposition de François Hollande de venir seule en France pour poursuivre sa scolarité.

Bertrand Boyer / Annelise Berthiaud / France 3

Leonarda Dibrani, l'adolescente rom expulsée au Kosovo, à qui François Hollande a offert, samedi 19 octobre, de pouvoir poursuivre sa scolarité en France, a affirmé qu'elle ne voulait pas regagner ce pays sans sa famille. "C'est mort, sans mes parents, je pars pas. (...) Je n'irai pas seule en France, je n'abandonnerai pas ma famille. Je ne suis pas la seule à devoir aller à l'école, il y a aussi mes frères et mes sœurs", a déclaré Leonarda, 15 ans, qui est née en Italie. Sur ses cinq frères et sœurs, quatre sont nés en Italie et la petite dernière, âgée de 17 mois, en France.

François Hollande a annoncé samedi que Leonarda pourrait poursuivre sa scolarité en France "si elle en fait la demande", mais que ce retour n'était possible que pour "elle seule", lors d'une brève intervention télévisée depuis l'Elysée. Le père de la jeune fille a à son tour interpellé le président depuis le Kosovo : "Vous êtes un père, vous avez des enfants, je comprends pas comment vous, un père, un président intelligent, pouvez dire ça ?"

Leonarda Dibrani, le jeune rom expulsée vers le Kosovo avec sa famille, le 19 octobre 2013 à Mitrovica (Kosovo).
Leonarda Dibrani, le jeune rom expulsée vers le Kosovo avec sa famille, le 19 octobre 2013 à Mitrovica (Kosovo). (ARMEND NIMANI / AFP)