Cet article date de plus de sept ans.

Leonarda et sa famille agressées au Kosovo

La mère de la collégienne a été frappée, dans la ville où la famille a été expulsée. Il s'agirait d'une dispute avec la famille de son ex-époux.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Leonarda Dibrani, 15 ans, et son père posent devant les journalistes, après leur expulsion de France, le 19 octobre 2013 à Mitrovica (Kosovo).  (PLAVEVSKI ALEKSANDAR / SIPA)

Leonarda Dibrani, l'adolescente rom expulsée de France, a été agressée avec sa famille, dimanche 20 octobre, par des inconnus à Kosovska Mitrovica, ville du nord du Kosovo où la famille réside depuis son expulsion, rapporte une source policière.

La mère de Leonarda "a été giflée et hospitalisée, tandis que les enfants, traumatisés, se trouvent dans un commissariat de police". Le père de famille, Resat Dibrani, 47 ans, se trouve à l'hôpital auprès de son épouse.

Une dispute conjugale pour la police

D'après la police, les agresseurs feraient partie de la famille de l'ex-époux de la mère de Leonarda. "L'incident s'est produit entre deux familles, les Dibrani et les Bislimi. Il s'est avéré que M. Bislimi avait été l'époux de Xhemaili Dibrani il y a 25 ans, et nous supposons que ce fait a été à l'origine de l'incident", déclare le capitaine Ahmet Gjosha.

"Cela démontre que les Dibrani ne sont pas en sécurité ici", estime cette même source. Leonarda Dibrani s'est vu offrir, samedi par le président français François Hollande, la possibilité de revenir en France pour y poursuivre sa scolarité, mais seule. Elle a rejeté cette offre, assurant qu'elle ne voulait pas regagner la France sans sa famille.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Expulsion de Leonarda

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.