VIDEO. Sainte-Rita, "l'église des animaux" de Paris, menacée de destruction

La petite église parisienne de Sainte-Rita est célèbre pour ses bénédictions d'animaux. Mais cette tradition est aujourd'hui menacée. Trois millions d'euros sont nécessaires pour tenter de sauver la paroisse.

France 3

Les animaux y sont bénis depuis 29 ans, chaque premier dimanche de novembre. L'unique église gallicane de Paris, dans le XVe arrondissement, a des allures d'Arche de Noé. Des lamas et un dromadaire pour le décor, mais aussi un oiseau, un lapin, quelques chats, et surtout des chiens accompagnés par leurs maîtres. Comme chaque année, la bénédiction en latin pour les animaux a beaucoup de succès. Mais c'est peut-être la dernière : l'église Sainte-Rita est menacée de destruction.

Souscription

Avec 47 000 euros de loyers impayés, le propriétaire des lieux décide de vendre il y a quatre ans le bâtiment, et résilie le bail. La mairie de Paris signe le permis de démolir, des logements sociaux doivent être construits. Mais les occupants refusent toujours de partir. "Pour l'instant, on ne m'a rien proposé d'autre. On a des mariages, des baptêmes, on a des cérémonies régulièrement, tous les jours. On ne peut pas partir comme ça si on nous propose rien. Ou alors on va célébrer dans la rue", témoigne l'archevêque gallican de Paris, Monseigneur Dominique Philippe, au micro de France 3. Une souscription vient d'être lancée pour recueillir les fonds : trois millions d'euros sont nécessaires. Trente mille euros ont déjà été recueillis par l'association.

Le JT
Les autres sujets du JT
Comme chaque année, une bénédiction d\'animaux aussi variés que ce dromadaire a eu lieu en l\'église Sainte-Rita de Paris (XVe), le 6 novembre 2011.
Comme chaque année, une bénédiction d'animaux aussi variés que ce dromadaire a eu lieu en l'église Sainte-Rita de Paris (XVe), le 6 novembre 2011. (RAFAEL YAGHOBZADEH / SIPA)