Terres éternelles (3/5)

Suite du feuilleton consacré toute cette semaine aux cimetières. Après les Philippines et la Floride, partez à la découverte des Magnificent Seven à Londres, sept cimetières installés en dehors de la ville.

France 2

Dans ce cimetière, à Brompton, il y a toujours de la vie. Même au milieu des morts, il est devenu un lieu de rencontre. Un décor où la nature a repris ses droits. Rien de lugubre, au contraire : les gens font du sport, promènent leur chien ou sortent en famille. "À chaque qu'on vient ici, je m'imagine qu'il y a des renards qui creusent leur terrier, les corbeaux par contre, ils font un peu peur", dit un enfant. "Tous les jours, on croise et salue les mêmes personnes", avoue un promeneur. "Les gens se retrouvent, c'est agréable qu'il y ait de la vie", ajoute-t-il.

Vestiges de la révolution industrielle

Érigé en 1840, il aurait inspiré l'auteure de la saga Harry Potter, dit-on. Certains font même parfois des mises en scène de mauvais goût comme pour Halloween. "Pour moi ce n'est pas un cimetière, je l'appelle le parc des oubliés", explique un homme.
35 000 tombes, plus de 200 000 corps inhumés, Brompton fait partie des "Sept magnifiques", sept cimetières bâtis au milieu du 19e siècle en dehors des frontières de la ville. La révolution industrielle avait attiré des millions de voyageurs, les épidémies s'étaient alors propagées et il fallait trouver de la place pour enterrer des morts. Le plus vieux, situé à Kensal Green, prévoit même des visites guidées.

Le JT
Les autres sujets du JT
Cimetière terres éternelles
Cimetière terres éternelles (France 2)