Sri Lanka : violences entre bouddhistes et musulmans

Depuis le 4 mars dernier, le Sri Lanka est traversé par une importante vague de violences. Des bouddhistes s'en prennent à la communauté musulmane, minoritaire, les autorités ont décrété l'état d'urgence.

Voir la vidéo
France 2

Des centaines de boutiques incendiées, des habitations détruites et, ce jeudi 8 mars, une mosquée vandalisée. Depuis quelques jours, les attaques visant la communauté musulmane se multiplient dans le centre du Sri Lanka. La police semble dépassée. Un événement a déclenché les violences : la mort d'un jeune bouddhiste tué par un groupe de musulmans au cours d'une altercation. La communauté musulmane, minoritaire, vis désormais dans la peur.

Etat d'urgence

Depuis quelques semaines, au Sri Lanka, les relations entre bouddhistes, qui constituent les trois quarts de la population, et musulmans sont de plus en plus tendus. La violence est attisée par les prêches radicaux de certains moines bouddhistes. Dans la région, les autorités ont déclaré l'état d'urgence pendant dix jours. Mais pour le moment, les affrontements se poursuivent.

Le JT
Les autres sujets du JT
Sri Lanka : violences entre bouddhistes et musulmans 
Sri Lanka : violences entre bouddhistes et musulmans  (France 2)