Laïcité : Emmanuel Macron débloque 100 millions d'euros dans la lutte contre le communautarisme

Une nouvelle étape a été franchie dans la lutte contre le communautarisme. Emmanuel Macron a annoncé ce mardi 25 février le déblocage de 100 millions d'euros sur trois ans pour le dispositif "Cités éducatives".

FRANCE 2

Le contrôle sera renforcé dans les associations, afin de lutter contre le communautarisme et le séparatisme islamiste. En ce sens, 1 000 adultes relais seront recrutés dans les quartiers en difficulté, de même que 750 coordinateurs associatifs. Pour avoir de l'argent, il faudra respecter les valeurs républicaines. Pour certaines, les associations appliquent déjà des chartes de laïcité. Un élève, suivant un cours de français à Trappes (Yvelines), déclare : "Notre religion, on la garde à la maison. Une fois qu'on est là, on est tous égaux, il n'y a pas de différence."

La charte de laïcité, un avantage financier

Dès l'entrée des locaux, la charge de la laïcité, rédigée par la mairie et signée par la directrice du lieu il y a deux ans, est affichée sur un mur. Une charte primordiale, et qui représente également un avantage financier. En effet, la moitié du budget, soit 100 000 euros, est versée par l'État ou les collectivités. Si une association ne la signe pas, la subvention est annulée. Certains centres dénoncent un chantage et refusent de signer la charte, par peur de perdre leur indépendance par rapport aux pouvoirs publics.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président de la République Emmanuel Macron lors d\'un discours à l\'Ecole militaire, à Paris, le 7 février 2020.
Le président de la République Emmanuel Macron lors d'un discours à l'Ecole militaire, à Paris, le 7 février 2020. (FRANCOIS MORI / POOL / AFP)