Pédophilie : où en est l'Église de France ?

La pédophilie a longtemps était un sujet tabou pour l'Eglise. Aujourd'hui, alors que de nouvelles accusations font surface, les choses ont évolué. Les précisions d'Arnaud Comte en plateau.

Après les nouvelles révélations de pédophilie présumée, on peu se demander où en est l'Église de France sur le traitement des prêtres pédophiles. "Les seuls chiffres officiels qui existent datent de l'année 2010. Cette année là, sur 20 000 prêtres ordonnés en France, neuf purgeaient à ce moment-là une peine de prison, 51 étaient mis en examen pour des affaires de pédophilie et 45 avaient déjà purgé leur peine de prison. Pendant très longtemps, la pédophilie au sein de l'Église catholique est restée un tabou", explique le journaliste. Quand un prêtre était concerné, il était souvent muté dans une autre paroisse, mais dans la plupart des cas, il n'était pas dénoncé.

Création d'un tribunal pour juger les évêques

Mais un homme va changer les choses, c'est le cardinal Ratzinger. "Avant même de devenir le pape Benoît XVI, il va mener une révolution au sein de l'Église. En prononçant cette phrase 'le pardon ne remplace pas la justice', il crée en quelque sorte un devoir moral, celui de dénoncer systématiquement les affaires de pédophilie auprès du Vatican et surtout de suivre les lois civiles en les dénonçant à la police et la justice. Et pour que ces consignes ne restent pas lettre morte, le Pape François est allé encore plus loin l'an dernier en donnant son feu vert pour la création d'un tribunal pour juger les évêques qui manqueraient à leur devoir professionnel en couvrant des prêtres pédophiles dans leur diocèse", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le cardinal Philippe Barbarin pendant une cérémonie religieuse à Lyon le 14 octobre 2012.
Le cardinal Philippe Barbarin pendant une cérémonie religieuse à Lyon le 14 octobre 2012. (PHILIPPE MERLE / AFP)