Pédocriminalité dans l'Église : les accablantes révélations de la commission Sauvé

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Pédocriminalité dans l'Église : les accablantes révélations de la commission Sauvé
France 2
Article rédigé par
J.Lonchampt, M.Subra-Gomez, M.Martel, C.Cormery, S.Giaume, P.Limpens - France 2
France Télévisions

La commission Sauvé a enquêté pendant deux ans et demi sur la pédocriminalité au sein de l'Église catholique. Mardi 5 octobre, elle révèle qu'il y aurait eu près de 330 000 victimes d'abus sexuels, perpétrés par des membres du clergé entre 1950 et 2020.

Le rapport est accablant pour l'Église catholique. Après deux ans et demi d'enquête, la CIASE (Commission indépendante sur les abus sexuels dans l'Église) a livré ses conclusions, mardi 5 octobre. Entre 1950 et 2020, 216 000 personnes ont été victimes d'abus sexuels de la part de religieux. Un chiffre qui monte jusqu'à 330 000 en incluant les laïcs travaillant dans les camps scouts ou les écoles catholiques, par exemple.

Entre 2 900 et 3 200 prêtres et religieux pédocriminels

Selon le rapport, durant cette période, il y aurait entre 2 900 et 3 200 prêtres et religieux pédocriminels identifiés. Face à ces révélations, l'Église a réagi, mardi. "Aux personnes qui ont été victimes de tels actes de la part de prêtres, de religieux, de religieuses ou d'autres personnes dans l'Église, j'exprime ma honte, mon effroi", déclare Mgr Éric de Moulins-Beaufort, président de la Conférence des évêques de France. Le mois prochain, la hiérarchie catholique doit se réunir et pourrait annoncer de premières réponses à ce rapport.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.