Pédocriminalité dans l'Église : les évêques appelés à la démission collective

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Pédocriminailté dans l'Eglise : plusieurs appels à la démission collective des évêques
Article rédigé par
P.Y. Salique, P.G. Ipo, V.Vermot-Gaud, V.Karczinski - France 3
France Télévisions

Suite à la publication du rapport Sauvé sur la pédocriminalité au sein de l'Église, plusieurs personnalités demandent un geste de la part des 120 évêques de France : leur démission collective.

Face à l'ampleur du scandale de pédocriminalité dans l'Église, plusieurs voix demandent aux évêques français accusés d'immobilisme, de démissionner collectivement : "On ne réforme pas l'Église en six jours, mais en six jours, on a le temps de dire que l'on est prêt à la réformer. Or, nous n'avons pas entendu cette volonté de réforme", déclare la théologienne Anne Soupa qui considère cette non-réaction comme un "signe supplémentaire de défiance."

Indemniser les victimes et réformer l'Église

Les signataires de cet appel pointent du doigt les évêques, dont la démission serait un électrochoc qui permettrait d'indemniser les victimes, et d'entamer une réforme en profondeur. La conférence des évêques de France n'a pas souhaité faire de commentaires. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.