Loiret : un prêtre soupçonné de viols et d'agressions sexuelles remis en liberté

L'homme d'église de 59 ans était derrière les barreaux depuis le mois de juillet, après sa mise en examen pour viols et agressions sur mineur.

La basilique de Cléry-Saint-André.
La basilique de Cléry-Saint-André. (ANNE OGER / RADIO FRANCE)

L'ancien recteur de la basilique de Cléry-Saint-André, dans le Loiret, le père Olivier de Scitivaux, mis en examen pour viols et agressions sexuelles sur mineurs, a été libéré jeudi dernier, rapporte France Bleu Orléans mardi 28 mai. La décision a été confirmée par la chambre de l'instruction, après que le parquet d'Orléans a fait appel. Le prêtre était incarcéré depuis 10 mois.

Quatre victimes ont porté plainte

Très connu dans les milieux catholiques du département du Loiret, Olivier de Scitivaux, 59 ans, recteur jusqu'en 2018 de la basilique de Cléry-Saint-André, est désormais placé sous contrôle judiciaire, contre l'avis du parquet. Il était détenu depuis le mois de juillet, à la suite de sa mise en examen pour viol sur mineur de 15 ans et agressions sexuelles sur mineur. Des faits qui remontent aux années 1990. Quatre victimes ont pour l'instant porté plainte.

Les avocats des victimes s'inquiètent de cette remise en liberté, à ce moment de l'instruction. Selon les avocats, Me Edmond Frety et Me Virginie Girault, de nouvelles victimes pourraient encore se faire connaître, et cette remise en liberté pourraient les en dissuader, dans un milieu où la parole a du mal à se libérer.

Cette nouvelle affaire de pédophilie dans le Loiret avait éclaté en mars 2018. L'évêque d'Orléans, Mgr Jacques Blaquart, avait saisi la justice après des dénonciations et suspendu de toutes fonctions au sein de l'Eglise celui qui était alors recteur de la basilique de Cléry-Saint-André.