Colmar : un prêtre jugé pour agressions sexuelles et détournement de fonds

Le prêtre est notamment poursuivi pour agression sexuelles sur quatre jeunes paroissiennes, mineures au moment des faits.

Le tribunal de grande instance de Colmar.
Le tribunal de grande instance de Colmar. (GUILLAUME CHHUM / FRANCE-BLEU ALSACE)

L'ancien curé de Wintzenheim (Haut-Rhin), Hubert Spitz, sera jugé vendredi 1er février devant le tribunal correctionnel de Colmar, rapporte France Bleu Alsace, jeudi 31 janvier. Il est poursuivi pour agressions sexuelles sur quatre jeunes paroissiennes, mineures à l'époque des faits, entre 2001 et 2016.

Interdiction de séjour en Alsace

Le prêtre sera également jugé pour détournement de fonds destiné à la paroisse de Wintzenheim, plus de 100.000 euros. L'affaire a éclaté à la suite d'un signalement de Tracfin (le service du ministère des Finances contre les circuits financiers clandestins), après la détection d'importantes sommes d'argent qui transitaient sur le compte du prêtre, précise France Bleu Alsace.

Depuis sa mise en examen en 2016, le prêtre a interdiction de séjourner en Alsace. Il a du rejoindre un monastère du sud de la France, pour ne plus avoir de contact avec ses victimes présumées, en attendant son procès.