Messe sans respect des gestes barrières : "Nous avons été stupéfaits", réagit la directrice de la communication du diocèse de Paris

"C'est regrettable. Cela porte le discrédit potentiellement sur une immense majorité de paroisses et de lieux où tout se passe très bien", déplore la directrice de la communication.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'église Saint-Eugène-Sainte-Cécile, dans le 9e arrondissement deParis où a été filmée une messe sans respect des consignes sanitaires. (CAPTURE ECRAN GOOGLE STREET VIEW)

"Nous avons été stupéfaits. Depuis de nombreux mois, l'archevêque de Paris et tous ceux qui l'entourent, demandent aux paroisses et aux prêtres d'être irréprochables", s'exclame Karine Dalle, directrice communication du diocèse de Paris, interrogée par franceinfo mardi 6 avril à propos de la messe célébrée à Paris pour les célébrations de Pâques, sans respect des règles sanitaires.

"L'immense majorité des paroisses, heureusement, respectent les mesures barrières qui sont essentielles", poursuit Karine Dalle. "Malheureusement, dans le cas présent, la vidéo est sans appel : il y a un nombre impressionnant de personnes qui ne portent pas de masque, y compris dans les célébrants." "C'est regrettable. Cela porte le discrédit potentiellement sur une immense majorité de paroisses et de lieux où tout se passe très très bien", déplore la directrice de la communication.

"Nous attendons des explications"

"C'est très compliqué à expliquer. Est-ce que c'est une manière de revendiquer une certaine liberté ou de s'opposer à des mesures gouvernementales ? En tout cas, ce qui est sûr, c'est que nous condamnons et que nous regrettons. On est dans un établissement recevant du public, il n'y a aucune raison que ces lieux échappent à la loi et au contexte sanitaire que nous connaissons tous", poursuit la directrice de la communication du diocèse de Paris.

"Un échange va avoir lieu, annonce Karine Dalle. Le sujet est considéré comme prioritaire. Nous attendons des explications et un engagement à ce que toutes les mesures sanitaires soient respectées par la suite."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.