Cet article date de plus de quatre ans.

Le ramadan débutera samedi 27 mai en France, annonce le Conseil français du culte musulman

La date du mois de jeûne est fixée chaque année en fonction de la lune, et sujette à des incertitudes jusqu'au dernier moment. Cette année, la date de vendredi était aussi évoquée.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La grande mosquée de Paris, le 14 mars 2017. (SERGE ATTAL / AFP)

Les fidèles musulmans de France commenceront leur mois de ramadan le samedi 27 mai, a annoncé le Conseil français du culte musulman (CFCM), jeudi 25 mai. La date d'ouverture du jeûne est chaque année sujette à des débats, car elle dépend de la lune. Le CFCM a annoncé cette date lors d'une courte cérémonie symbolique à la grande mosquée de Paris.

Souhaitant aux Musulmans de France "un heureux mois du jeûne, mois de la piété et du partage", le CFCM a saisi "cette occasion pour assurer l'ensemble de nos concitoyens de toutes confessions, de toutes origines et de toutes conditions, de ses prières fraternelles pour que notre Nation vive dans la paix, l'unité et la solidarité".

Le ramadan coïncidera avec le bac

Le début du ramadan doit coincider avec l'apparition d'un croissant de lune, et il existe souvent une certaine incertitude sur sa date. Ces dernières années, les grandes fédérations musulmanes ont recherché l'unité entre elles et avec les principaux pays musulmans, de la péninsule arabique au Maghreb, sur cette question des dates.

Cette année, une début de jeûne vendredi faisait aussi partie des hypothèses. Le croissant n'était pas visible, jeudi : le ramadan débutera donc samedi.

Lors du mois lunaire de ramadan, qui compte 29 ou 30 jours, s'achève par l'Aïd el-Fitr, la "fête de la rupture du jeûne", autour du 25 juin cette année. Les croyants sont invités à s'abstenir de boire, de manger et d'avoir des relations sexuelles, de l'aube - dès que l'on peut "distinguer un fil blanc d'un fil noir" dit le Coran - jusqu'au coucher du soleil.

Cette année, une partie du ramadan tombe sur les jours les plus longs de l'année, entraînant un jeûne éprouvant pour l'organisme. Pour la troisième année consécutive, il coïncidera aussi avec les examens, dont le bac.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Religion

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.