VIDÉO. Il faut "interdire les signes religieux ostentatoires", dont le voile, dans "l'ensemble de la sphère publique", réclame Jordan Bardella

Jordan Bardella, eurodéputé et vice-président du Rassemblement national, est revenu sur franceinfo ce mardi matin sur l'incident entre un élu RN et une mère voilée vendredi dans l'hémicycle du Conseil régional de Bourgogne Franche-Comté.

franceinfo

"On a atteint un point tel de communautarisme de la société française qu'il nous apparaît nécessaire de légiférer et d'élargir la loi de 2004 [sur les signes religieux dans les écoles publiques] d'interdire et de prohiber les signes religieux ostentatoires à l'ensemble de la sphère publique", propose Jordan Bardella, eurodéputé et vice-président du Rassemblement national sur franceinfo ce mardi matin, après qu'une mère voilée a été prise à partie par un élu RN vendredi dans l'hémicycle du Conseil régional de Bourgogne Franche-Comté. Mais il n'aurait pas "polémiqué devant des enfants comme ça", comme l'a fait l'élu du Rassemblement national.

Il y a un problème avec le voile aujourd'hui dans notre pays, car il n'est plus un habit mais il est devenu un instrument politico-religieux d'affirmation communautariste utilisé par les salafistes, pour affirmer une présence et une sécession religieuse.

Jordan Bardella

à franceinfo


La loi sur les signes religieux dans les écoles publiques, votée en 2004 n'interdit pas aux femmes de porter un voile dans un hémicycle, "mais elle est faite pour être changée", estime l'eurodéputé RN. "On voit bien que ce sujet crée une gêne dans la classe politique parce qu'en réalité, sur le fond, tout le monde est d'accord avec nous", répond-il en écho aux propos des ministres de l'Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer et de l'Économie, Bruno Le Maire, qui estimaient que le voile "n'était pas souhaitable dans la société".

Il propose de donner "les moyens juridique et administratif" aux chefs d'entreprises pour "interdire le port du voile dans l'entreprise", car selon lui "ils sont dépossédés juridiquement face à ça". Pour Jordan Bardella, "quand on est responsable politique, on a une mission, c'est celle d'unir les Français, de les réconcilier et la première des réconciliations est celle autour de la laïcité et des valeurs de la République".

Jordan Bardella, sur franceinfo, mardi 15 octobre.
Jordan Bardella, sur franceinfo, mardi 15 octobre. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)