Laïcité : une phrase d'Emmanuel Macron fait polémique

Une phrase prononcée par Emmanuel Macron devant les évêques de France a créé la polémique, notamment à gauche. Le président y évoque le "lien abîmé" entre la France et l'Église qu'il s'agit de réparer.

Voir la vidéo

Son discours a duré une heure, mais il aura suffi d'une phrase pour déclencher la polémique. Lors de la Conférence des évêques de France, le lundi 9 avril, Emmanuel Macron a déclaré vouloir "réparer" le lien abîmé entre l'Église et l'État français. Immédiatement, les réseaux sociaux dénoncent une attaque à la laïcité, via Manuel Valls ou Jean-Luc Mélenchon, qui estime que "le lien avec les églises n'a pas été abîmé" mais "rompu en 1905".

Une opération séduction ?

En parlant de lien abîmé, le chef de l'État faisait-il référence à François Hollande ? Il y a un an, Emmanuel Macron avait déjà envoyé un message aux catholiques de la Manif pour tous en parlant d'une partie de la France "humiliée". Les députés de la majorité préfèrent désamorcer la polémique et évoquent une simple tentative de dialogue. Ce qui ressemble tout de même à une opération séduction n'est pas si anodin, à l'ouverture des états généraux de la bioéthique autour des problématiques de la PMA et de l'euthanasie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron a tenu un discours à la Conférence des évêques de France, le 9 avril.
Emmanuel Macron a tenu un discours à la Conférence des évêques de France, le 9 avril. (LUDOVIC MARIN / POOL / AFP)