La religion et la laïcité prennent trop de place dans le débat public pour trois quarts des Français, selon un sondage

Un sondage a été réalisé par Game Changers, Ipsos et Sopra Steria sur la place de la religion et de la laïcité dans l'élection présidentielle.

Un sondage publié le 22 mars 2017 indique que trois quarts des Français trouvent que la religion et la laïcité prennent trop de place dans le débat public.
Un sondage publié le 22 mars 2017 indique que trois quarts des Français trouvent que la religion et la laïcité prennent trop de place dans le débat public. (GODONG / UNIVERSAL IMAGES GROUP EDITORIAL / GEtTY IMAGES)

La religion et la laïcité, des enjeux qui prennent trop de place dans le débat public ? C'est la conclusion d'un sondage publié mercredi 22 mars et réalisé par Game Changers, Ipsos et Sopra Steria pour France Télévisions, Radio France et LCP.

En effet, seuls 14% des sondés estiment que les religions en France et la laïcité doivent occuper une place prioritaire dans la campagne électorale, tandis qu'une grande partie des Français semble réservée quand est évoquée la présence de ces enjeux dans le débat public : 77% des sondés pensent que l’on en parle trop et 72% estiment que les élus ne devraient pas évoquer leurs croyances religieuses.

La laïcité, une valeur toutefois essentielle

Une très large majorité des Français (90%) estime toutefois que la laïcité est une valeur essentielle de la République et, dans le même temps, 74% pensent qu’elle est aujourd’hui menacée, dont 92% des électeurs de Marine Le Pen.

L'enquête a été réalisée auprès de 1 000 personnes inscrites sur les listes électorales, constituant un échantillon national représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. L'échantillon a été interrogé sur internet les 16 et 17 mars 2017.