Cet article date de plus de trois ans.

Emmanuel Macron veut "réparer le lien" avec l'Église et provoque de vives réactions

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Emmanuel Macron veut "réparer le lien" avec l'Église et provoque de vives réactions
Article rédigé par
France Télévisions

Le chef de l'État était l'invité lundi 9 avril de la conférence des évêques catholiques. Il a déclaré vouloir "réparer le lien entre l'Église et l'État". Une phrase qui ne passe pas pour ses opposants.

Pour la première fois, la conférence des évêques catholiques organisait une rencontre avec un président de la République. Dans la salle 400 invités venus l'écouter évoquer la place de la religion. "Nous partageons confusément le sentiment que le lien entre l'Église et l'État s'est abimé et qu'il nous importe de le réparer", a alors déclaré le chef de l'État.

Une atteinte à la laïcité ?

Pour Jean-Luc Mélenchon comme Benoît Hamon, la phrase est une atteinte à la laïcité. "Quand le lien entre l'Église et l'État a-t-il été abimé ? Est-ce lors du mariage pour tous? S'il doit être réparé ? Est-ce lors de la révision des lois de bioéthique? Sur la PMA ?", a notamment tweeté l'ancien candidat socialiste à la présidentielle. Car dans un mois, c'est la fin des états généraux de la bioéthique où des sujets comme la PMA sont en discussion. L'objectif était donc de rassurer un peu l'Église, mais difficile de le faire sans en même temps fâcher une partie de la gauche.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.