Chalon-sur-Saône : la justice rétablit les menus sans porc

Le tribunal administratif de Dijon a invalidé ce 28 août la décision du Conseil municipal de Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire) de ne proposer qu'un seul menu dans ses cantines.

FRANCE 2

Deux ans après la polémique, la justice a tranché. À Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire), ce sont des plats préparés pour remplacer le porc dans les assiettes des élèves de confession juive et musulmane qui devraient faire leur grand retour dans les cantines. Il y a deux ans, ces plats avaient été supprimés suite à une décision du conseil municipal prise au nom de la laïcité. Cette décision polémique a été annulée par la justice cet après-midi.

Au nom des droits de l'enfant

Pour l'avocat de la ligue de défense judiciaire des musulmans, cette décision devrait faire jurisprudence. Le tribunal administratif de Dijon explique avoir annulé cette décision au nom des droits de l'enfant. Mais il ne compte pas trancher le débat sur l'atteinte liberté de culte. Le maire de Chalon prévient qu'il ne remettra pas en place ces menus des la rentrée, officiellement pour des raisons logistiques.

Le JT
Les autres sujets du JT
La mesure doit entrer en vigueur à partir de la rentrée de septembre 2017.
La mesure doit entrer en vigueur à partir de la rentrée de septembre 2017. (JEFF PACHOUD / AFP)