Haute-Loire : un homme victime d'une communauté religieuse témoigne

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Haute-Loire : un homme victime d'une communauté religieuse témoigne
FRANCE 3
Article rédigé par
M-C.Duluc, D.Rabeisen, M.Ozel - France 3
France Télévisions

Un homme a porté plainte contre son ancien gourou accusé d'avoir violé et torturé des enfants au sein d'une communauté religieuse implantée dans un village de Haute-Loire. La victime livre son témoignage poignant dans le 12/13.

Joseph Fert raconte une enfance recluse au sein d'une communauté repliée sur elle-même, rythmée par le travail et les rites religieux. Il vit aujourd'hui à Dijon (Côte-d'Or) mais jusqu'à ses 14 ans, il grandit derrière les murs d'une communauté religieuse dans le village de Malrevers (Haute-Loire). Le groupe compte une centaine de membres et partage tout, jusqu'aux enfants. "Les enfants sont les enfants de la communauté. Les parents n'élèvent pas leurs enfants, et tout est fait pour briser dès leur plus jeune âge, tout attachement quelque qu'il soit lié au sang", témoigne Joseph. 

Des enfermements à la cave qui pouvaient durer des semaines

Joseph décrit un système où la moindre incartade, comme un verre cassé par exemple, est sanctionnée toujours plus violemment. Il explique qu'il devait se tenir à genou, en short, sur une plaque de cailloux en guise de punition. "Ça pouvait être des enfermements à la cave qui pouvaient être de quelques heures, à quelques jours, à quelques semaines", témoigne-t-il. Joseph indique que les enfants étaient attachés avec du scotch.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.