Antisémitisme sur internet : la France pourrait prendre exemple sur l'Allemagne

Au dîner du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif), Emmanuel Macron a annoncé une future proposition de loi pour lutter contre la haine sur internet. Une mesure déjà prise en Allemagne.

FRANCE 2

Dans une période d'augmentation des actes antisémites, le président de la République, Emmanuel Macron, a annoncé mercredi 20 février lors du dîner du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) une future proposition de loi censée lutter contre la haine sur internet. Un système similaire est déjà mis en place en Allemagne, où les sites internet ont désormais 24 heures pour supprimer des messages racistes ou antisémites, sous peine de se voir infliger de très lourdes amendes.

Une diminution des commentaires antisémites

Depuis le vote de cette loi, qui a notamment obligé Facebook à recruter 1 200 personnes pour modérer les messages sur son site, les commentaires antisémites sur internet ont diminué de 16%. En revanche, certains internautes se plaignent de suppressions abusives et, surtout, hors des réseaux sociaux, les actes antisémites n'ont pas diminué, bien au contraire. Depuis le vote de cette loi, ils ont augmenté de près de 10%, une augmentation jugée inquiétante.

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron au 34e dîner annuel du Crif, mercredi 20 février 2019, à Paris.
Emmanuel Macron au 34e dîner annuel du Crif, mercredi 20 février 2019, à Paris. (LUDOVIC MARIN / AFP)