Etats-Unis : à la rencontre de Ruby Bridges, première écolière noire à avoir intégré un établissement réservé aux blancs

Publié Mis à jour
Etats-Unis : à la rencontre de Ruby Bridges, première écolière noire à avoir intégré un établissement réservé aux blancs
Article rédigé par
L.De la Mornais, T.Donzel, A.Monange, L.Setyon, J.Poissonnier - France 2
France Télévisions

Elle est entrée dans l'histoire des Etats-Unis. Ruby Bridges est la première écolière de couleur à avoir intégré un établissement réservé aux Blancs en 1960, marquant la fin de la ségrégation scolaire.

Ruby Bridges est devenue, en 1960, la première écolière noire à intégrer une école réservée aux blancs, après une décision de la Cour suprême mettant fin à la ségrégation scolaire. Protégée par des agents fédéraux, l'image parle d'elle-même, montrant un fait d'exception à l'époque. En ce 14 novembre 1960, Ruby Bridges âgée de six ans, est entrée dans l'histoire.

Un contexte houleux

Le contexte américain de l'époque est marqué par de nombreuses manifestations contre la déségrégation, souvent sous haute tension, qui se développent devant l'école. "On m'a appelée l'enfant icône des droits civiques. Je dis souvent que ce qui m'a protégée, c'était l'innocence de l'enfance", explique Ruby Bridges face aux caméras de France Télévisions. "De ne pas vraiment comprendre ce qui arrivait", poursuit-elle. Malgré un contexte d'exception et de nombreux bâtons dans les roues, Ruby Bridges est entrée en CP et également dans l'histoire, en étant la seule à réussir les tests d'admissions très relevés donnés aux enfants noirs. Une fierté qui l'accompagnera toute sa vie.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.