Quand les crèches s'occupent à la fois des enfants et des parents

En France, 200 crèches déploient du personnel pour à la fois garder les bébés et aider les parents à chercher un emploi. Une équipe de France 3 s'est rendue dans l'une de ces crèches solidaires.

FRANCE 3

À Argenteuil dans le Val d'Oise, la crèche Les lucioles est un peu particulière. La moitié des 40 places est réservée à des familles qui veulent se réinsérer sur le marché du travail, souvent des mères célibataires peu qualifiées pour qui la garde de leur enfant est déjà un premier pas vers le marché de l'emploi. "La crèche garde mon enfant et ils m'ont trouvé une formation, c'est super", explique Sabria Chehida.

Etendre le dispositif

Dans cette crèche, il y a une conseillère emploi. Caroline a trouvé pour Sabria, au chômage depuis 2012, une formation qualifiante dans le domaine de l'aide à la personne. Chaque semaine, elle accompagne les parents qui en ont besoin. Comment chercher des offres d'emploi, rédiger un CV, bien s'habiller. En échange, il faut signer un contrat d'accompagnement. Le parent a alors six mois pour trouver un emploi ou se réinsérer. Pour 90% des parents de jeunes enfants suivis par l'Institut d'éducation et de pratique citoyenne, les retombées sont positives. À l'origine de cette association, Mara Maudet, une sociologue. Elle vient de conseiller le gouvernement pour développer ce concept de crèche à vocation d'insertion professionnelle. En Ile-de-France, 10 crèches de ce type existent.

Le JT
Les autres sujets du JT