Cet article date de plus de six ans.

Vidéo Les clients de prostituées sanctionnés par une amende et un stage

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Prostitution
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Les députés doivent voter ce mercredi 6 avril un texte qui prévoit d'interdire l'achat d'un acte sexuel. Les clients seront passibles d'une forte amende s'ils sont pris sur le fait.

Faut-il pénaliser les clients des prostitués ? Après deux ans et demi de débats houleux au Parlement, l'Assemblée nationale doit conclure ce mercredi ce feuilleton législatif. Principale mesure de cette proposition de loi socialiste : l'achat d'acte sexuel qui sera sanctionné, en cas de flagrant délit, par une contravention de 1 500 euros, voire de 3 500 euros en cas de récidive.

Le délit de racolage passif supprimé

Les députés sont majoritairement favorables à cette mesure, inspirée du modèle suédois. La contravention sera assortie d'une peine complémentaire sous forme de stage pour sensibiliser les clients à la condition des quelque 30 000 prostitués de France. Il sera également supprimé le délit de racolage passif, mis en place en 2003 par Nicolas Sarkozy et largement décrié à l'époque. Aujourd'hui, treize associations jugent la nouvelle loi essentiellement répressive. Le parcours de sortie de la prostitution, prévu par le texte, relève, selon elles, de l'effet d'annonce.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.