VIDEO. Les clients de prostituées sanctionnés par une amende et un stage

Les députés doivent voter ce mercredi 6 avril un texte qui prévoit d'interdire l'achat d'un acte sexuel. Les clients seront passibles d'une forte amende s'ils sont pris sur le fait.

Voir la vidéo
France 2
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Faut-il pénaliser les clients des prostitués ? Après deux ans et demi de débats houleux au Parlement, l'Assemblée nationale doit conclure ce mercredi ce feuilleton législatif. Principale mesure de cette proposition de loi socialiste : l'achat d'acte sexuel qui sera sanctionné, en cas de flagrant délit, par une contravention de 1 500 euros, voire de 3 500 euros en cas de récidive.

Le délit de racolage passif supprimé

Les députés sont majoritairement favorables à cette mesure, inspirée du modèle suédois. La contravention sera assortie d'une peine complémentaire sous forme de stage pour sensibiliser les clients à la condition des quelque 30 000 prostitués de France. Il sera également supprimé le délit de racolage passif, mis en place en 2003 par Nicolas Sarkozy et largement décrié à l'époque. Aujourd'hui, treize associations jugent la nouvelle loi essentiellement répressive. Le parcours de sortie de la prostitution, prévu par le texte, relève, selon elles, de l'effet d'annonce.

Le JT
Les autres sujets du JT