Prostitution : deux ans après la loi de pénalisation, comment s'en sortir ?

En avril 2016 était votée la loi sur la prostitution pour pénaliser les clients, mais aussi donner de nouveaux droits pour accompagner une sortie de la prostitution. Deux ans plus tard, comment fonctionnent ces nouvelles règles et pour quel résultat ? 

FRANCE 3

Derrière cette porte, un peu d'espoir pour Sonia. Cette ancienne prostituée vient régulièrement dans cette association, le Mouvement du Nid. Ici, elle trouve le soutien dont elle a besoin après plus d'un an d'enfer. Quand elle a quitté le Maghreb, elle pensait rejoindre l'homme qu'elle aimait, mais un piège s'est refermé sur elle. Quatre mois que Sonia a été acceptée dans un parcours de sortie de prostitution.

Plus de 10 000 prostitués en France

Le dispositif voté il y a deux ans prévoit 330 euros mensuels, un accès facilité à des papiers, des cours de français et à un logement social, le tout encadré par des associations. Le Mouvement du Nid reçoit de nombreuses victimes de réseaux mafieux. Pour cette Nigériane exploitée durant plus d'un an, impossible de se sortir seule de la prostitution. Bénéficier du dispositif a été une délivrance. Une soixantaine de personnes a déjà bénéficié de ces parcours en France. Pour Sonia, c'est un nouveau départ. Le gouvernement mise sur 600 parcours de sortie en 2018, quand on estime à plus de 10 000 le nombre de prostitués en France.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des prostituées sur les quais de Bordeaux, le 5 septembre 2016.
Des prostituées sur les quais de Bordeaux, le 5 septembre 2016. (MAXPPP)