La célèbre proxénète Madame Claude s'est éteinte

Fernande Grudet de son vrai nom est décédée à l'âge de 92 ans. À la tête d'un réseau de prostitution, la proxénète avait des clients célèbres.

France 3

À la télévision, Madame Claude arborait une image respectable, une femme bourgeoise au look impeccable à plus de 70 ans passés. Discrète, Fernande Grudet de son vrai nom était à la tête d'un réseau de prostitution. Une activité qu'elle assumait sans rougir. Madame Claude et la prostitution, une affaire qui commence dès les années 50 dans le milieu du banditisme. Prostituée, elle va monter sa propre entreprise de luxe, dans un immeuble chic, au 32 rue Boulainvilliers dans le 16e arrondissement de Paris.

Des dettes colossales 

Entre 1960 et 1970, des dignitaires, des ministres, des banquiers vont apprécier les charmes de Madame Claude. Pour rentrer dans ce réseau de prostitution de luxe, les filles subissent les changements physiques édictés par la patronne via la chirurgie esthétique. La petite entreprise prospère en contrepartie d'informations obtenues sous l'oreiller. En 1976, le fisc lui réclame 11 millions de francs. Madame Claude s'échappera 10 ans aux États-Unis et reviendra créer un nouveau réseau de call grils et est poursuivie pour proxénétisme aggravé. Depuis Madame Claude s'était retirée sur la Côte d'Azur, gardant jalousement ses secrets d'alcôve.

Le JT
Les autres sujets du JT
Fernande Grudet pose avant une émission de télévision, le 5 mai 1986, à Paris.
Fernande Grudet pose avant une émission de télévision, le 5 mai 1986, à Paris. (MICHEL GANGNE / AFP)