Prison : le module respect, un nouveau mode de détention assouplie

Un nouveau régime de détention, testé depuis deux ans, permet aux détenus de bénéficier de plus de libertés au sein de la prison. Le dispositif a notamment été mis en place, avec succès, à la maison d'arrêt de Mont-de-Marsan (Landes). 

Voir la vidéo
France 3

A la maison d'arrêt de Mont-de-Marsan (Landes), Alexis a intégré le programme respect. Sa particularité ? Chaque détenu est libre de ses mouvements et possède la clé de sa cellule. "On retrouve un peu de dignité, parce qu'en détention normale, on est enfermé 22 heures sur 24", explique le détenu. Si les prisonniers ont plus de liberté, ils ont également plus de contraintes. Ainsi, chaque détenu doit réaliser 25 heures d'activités. Alexis s'occupe cinq jours par semaine du linge de ses codétenus. L'occasion de gagner 200 euros par mois mais surtout de garder un rythme de vie.

2 500 détenus bénéficient de ce régime carcérale

Le module respect est aussi une révolution pour les surveillants. Stéphane peut désormais accompagner chaque détenu dans sa peine : "On ne vient pas au travail à reculons contrairement à la détention normale où il y a encore beaucoup de problèmes d'agressions sur personnels". Chaque semaine, une commission évalue le comportement des détenus. Un écart et c'est l'exclusion du module respect. Après deux ans d'expérimentation, le module respect est devenu un nouveau régime carcérale. 2 500 détenus à travers la France l'ont intégré. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Le centre pénitentiaire de Mont-de-Marsan (Landes).
Le centre pénitentiaire de Mont-de-Marsan (Landes). (MAXPPP)