Estonie : la prison engloutie se visite en plongée

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 6 min
Estonie : la prison engloutie se visite en plongée -
Estonie : la prison engloutie se visite en plongée Estonie : la prison engloutie se visite en plongée - (France 2)
Article rédigé par France 2 - D. Schlienger, J. Boulesteix, J. Laizans, B. De Saint-Jore
France Télévisions
France 2
Dans le nord de l’Estonie se trouve un vestige sous-marin unique au monde, devenu un site de plongée incontournable dans le pays.

Qui pourrait croire qu’un lac aux eaux si cristallines, si pures, abrite un passé si sombre ? Ici ce n’est pas une cité mythique qui est engloutie, mais un pan de l’histoire de l’Estonie, celle de l’ère soviétique, de ses détenus et travaux forcés. Une histoire sur laquelle les baigneurs naviguent, au détour d’une promenade sur le lac. On distingue le toit des bâtiments d’une prison abandonnée, plus précisément de la carrière dans laquelle les détenus devaient travailler. Il y a 30 ans à Romu, il n’y avait pas d’eau, du moins en surface. 

Personne ne sait dire avec précision la date de la montée des eaux 

La visiter en plongée est une attraction touristique en Estonie. Au fond, pas de coraux ni d’éponges, mais de la flore terrestre, de l’herbe et des squelettes d’arbres. Et quand on suit les poissons, on tombe sur des murs, des amas de barbelés, la clôture, autrefois infranchissable et des tas de pierres, ferrailles et mobiliers. Comment ces bâtiments, construits en 1936, se sont-ils retrouvés engloutis ?  

Avec l’exploitation de cette carrière, le niveau des nappes phréatiques montait. Pendant 50 ans, deux pompes empêchaient le débord. À Romu, personne ne sait dire avec précision la date de la montée des eaux. 1993 ou 1994, mais la réponse pourrait se trouver dans la partie de la prison encore émergée.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.