Un aide-soignant condamné à trois ans de prison ferme pour avoir frappé une femme de 98 ans en Ehpad

L'homme a été condamné en appel à cinq ans de prison, dont deux avec sursis et mise à l'épreuve. Il lui est aussi définitivement interdit d'exercer le métier d'aide-soignant.

L\'entrée de l\'Ehpad du Grand Cèdre, à Arcueil (Val-de-Marne).
L'entrée de l'Ehpad du Grand Cèdre, à Arcueil (Val-de-Marne). (FRANCE 3)

Un aide-soignant de 58 ans qui avait frappé et insulté une femme de 98 ans a été condamné en appel à cinq ans de prison, dont deux avec sursis et mise à l'épreuve, mercredi 3 juillet. La peine est moins sévère qu'en première instance, puisque l'homme avait d'abord été condamné à cinq ans de prison ferme. "Il s'est comporté de manière monstrueuse", avait déclaré la procureure lors de la première audience.

La cour d'appel de Paris a notamment assorti les deux ans avec sursis d'une obligation de soins. L'interdiction définitive d'exercer la profession d'aide-soignant a par ailleurs été confirmée.

Des coups et insultes enregistrés par une caméra

Les faits remontent au mois de février, dans la maison de retraite du Grand Cèdre, à Arcueil (Val-de-Marne). Voyant régulièrement apparaître des bleus sur le visage et le corps de leur mère, les enfants de la pensionnaire avaient pris soin d'installer une caméra dans sa chambre. Après avoir visionné les images, ils avaient aussitôt porté plainte.

L'une des scènes filmées présente la vieille dame au sol, apparemment tombée de son lit. On l'entend crier "à l'aide" pendant plus d'une heure, avant que n'arrive l'aide-soignant. Celui-ci l'insulte avant de la tirer violemment par les jambes pour la remettre dans son lit, lui donne un coup de pied, des gifles, lui tire les cheveux. "Tu me fais chier espèce de vieille salope", "ferme ta gueule", répète-t-il alors qu'elle le supplie d'arrêter, en pleurs.

La victime, qui aura 99 ans dans moins d'un mois, est désormais alitée et souffre énormément, dénonce sa fille. "Ça aurait été tellement mieux de la voir dans sa chaise roulante."