Seniors : la peur de la deuxième vague

En cette veille de rentrée scolaire, de nombreux seniors s'inquiètent de la situation sanitaire et redoutent notamment de devoir subir un deuxième confinement.

FRANCE 3

Paulette a 89 ans. Malgré le Covid-19, elle sort deux à trois fois par semaine pour faire ses courses. Une vie presque normale, avec en tête une peur qui s'est installée. "L'épidémie, ça fait peur, ça fait peur à tout le monde", estime l'octogénaire. Comme elle, 88 personnes habitent dans une "résidence autonomie" où chacun a son propre appartement et peut sortir librement. C'est le cas d'André Duchêne, 91 ans.

La crainte de l'isolement

"Pour l'instant, il fait bon. On peut sortir, on profite du moment. Si on est venus là, c'est pour ne pas rester tout seul dans son logement. Le plus dur dans le confinement, c'est perdre cette sociabilité", explique-t-il. "On est quand même inquiets, c'est normal. Le confinement nous a fait beaucoup de mal", complète Lucette Bobin, elle aussi locataire de la résidence. La crainte de l'isolement est partagée par de nombreux seniors. Pendant le confinement, 720 000 d'entre eux n'ont eu aucun contact avec leur famille.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une femme âgée portant un masque dans la rue, le 2 mai 2020 à Paris. 
Une femme âgée portant un masque dans la rue, le 2 mai 2020 à Paris.  (DENIS MEYER / HANS LUCAS / AFP)