Polémique : quand le prêt-à-porter se met à la mode islamique

Plusieurs grandes enseignes proposent pour la première fois des collections de voiles ou de tenues traditionnelles. De quoi faire naître une nouvelle controverse.

Voir la vidéo
FRANCE 2

La marque de prêt-à-porter H&M a récemment dévoilé une publicité dans laquelle une femme voilée est mise à l'honneur. La marque de luxe Dolce Gabbana a quant à elle sortie toute une gamme de voiles de luxe. Et sur le site internet d'une marque britannique, des maillots de bain couvrant l'intégralité du corps y sont mis en vente. Aujourd'hui, le prêt-à-porter se met à la mode islamique et créée la polémique. Pour cette jeune femme voilée, qu'a interrogé France 2, "on est aussi coquette que tout le monde, que toutes les femmes de notre génération, et on aime avoir le choix".

Une ministre monte au créneau

Mais la ministre des droits des femmes crie au scandale. Pour elle, vendre des tenues islamiques, c'est se rendre complice de l'enfermement de la femme. "Ce que je dis aux marques, c'est attention, ce que vous faites n'est pas responsable. Vous influez, vous agissez sur la société et sur les libertés et les droits des femmes", explique Laurence Rossignol. Même condamnation chez les féministes qui craignent la banalisation du voile.

 
 

Le JT
Les autres sujets du JT