19h le dimanche, France 2

VIDEO. Amélie Mauresmo referait son coming out "d'une façon différente" et s'engage en faveur de la PMA

Si c’était à refaire, l’ex-championne de tennis révélerait son homosexualité "moins brutalement" et reconnaît "une grande naïveté" de sa part. D’autre part, elle estime que le projet pour la PMA, sur lequel s’est engagé Emmanuel Macron, "doit aboutir"… Extrait du magazine "20h30 le dimanche" du 10 juin.

Voir la vidéo
13h15 le dimanche/France 2

L’ancienne numéro un mondiale de tennis Amélie Mauresmo a marqué son époque, au-delà du sport, en révélant très jeune son homosexualité. Cela a été une période compliquée de libération, avec des réactions inattendues, lui rappelle Laurent Delahousse qui reçoit la détentrice de deux titres du Grand Chelem (Open d’Australie et Wimbledon) sur le plateau du magazine "20h30 le dimanche" (Facebook, Twitter, #19hLD).

"Cela a été une période mouvementée, mais pas de regrets, confie-t-elle. Peut-être le referais-je d’une façon différente. Oui, je le referais, mais différemment… moins brutalement. Ça, c’est la maturité et l’âge qui parlent. A l’époque, j’ai dix-neuf ans et une grande naïveté. Oui, cela n’a pas été facile." Sait-elle le bien qu’elle a apporté à tant de jeunes filles et jeunes garçons avec cette prise de parole ? "Je l’ai su après. Je ne l’ai pas fait pour ça sur le moment, mais je me suis rendu compte très rapidement que c’était important."

"Cette loi, c’est permettre à toutes les femmes d’avoir le choix"

Le président de la République Emmanuel Macron s’est engagé pour la procréation médicalement assistée (PMA) pour toutes les femmes, de manière égale pour les couples hétérosexuels et homosexuels, ainsi que pour les femmes seules. Souhaite-t-elle que ce projet aboutisse ?

"Cette loi, c’est permettre à toutes les femmes d’avoir le choix. On ne peut pas refuser ça, finalement, à une femme aujourd’hui. Je suis maman et c’est un tel bonheur qu’on ne peut pas refuser ça." S’engage-t-elle pour la PMA ? "Oui, ce projet doit aboutir. Oui, bien sûr", affirme l'ex-capitaine de l'équipe de France de Fed Cup.

20H30 LE DIMANCHE / FRANCE 2
20H30 LE DIMANCHE / FRANCE 2 (CAPTURE ECRAN / 20H30 LE DIMANCHE / FRANCE 2)