Pauvreté : un plan à la hauteur ?

Jeudi 13 septembre, Emmanuel Macron dévoilait son plan pauvreté doté de 8,5 milliards d'euros. Un plan orienté vers la jeunesse et l'enfance. 

Voir la vidéo
France 2

Un plan de plus de 8 milliards d'euros sur quatre ans a été présenté jeudi 13 septembre par le président, pour lutter contre la pauvreté avec un chantier complexe : la création en 2020 d'un revenu universel d'activité. Pour éviter de se perdre dans le labyrinthe des diverses aides sociales, ces dernières pourraient fusionner en un versement unique. Mais avec une condition : la personne qui touche ce revenu s'engage à suivre un parcours d'insertion, elle ne pourra refuser plus de deux offres d'emploi ou d'activité. Ce plan n'oublie pas les jeunes avec une obligation de formation jusqu'à 18 ans. Les missions locales devront proposer une solution aux élèves décrocheurs. Par ailleurs la garantie jeune pour les 16-25 ans sera étendue. L'aide versée à 100 000 jeunes actuellement, devrait en concerner 500 000 avant la fin du quinquennat.

Un plan pour les jeunes

Pour lutter contre la pauvreté qui touche près d'1 enfant sur 5, le gouvernement propose la distribution gratuite de petits déjeuners dans les écoles primaires des quartiers populaires. Le développement des repas à 1 € dans les cantines scolaires sera également mis en place. Pour les tous petits, le gouvernement prévoit d'ouvrir des crèches dans les quartiers défavorisés. 30 000 places devraient être créées afin de luttes dès le plus jeune âge contre les inégalités.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président français, Emmanuel Macron, lors de la présentation de son plan pauvreté, le 13 septembre 2018 au musée de l\'Homme, à Paris. 
Le président français, Emmanuel Macron, lors de la présentation de son plan pauvreté, le 13 septembre 2018 au musée de l'Homme, à Paris.  (MICHEL EULER / AFP)