Nuit debout : les riverains commencent à s'agacer

Dans le quartier de la place de la République, à Paris, les riverains commencent à s'agacer du prolongement des rassemblements du mouvement Nuit debout.

FRANCE 2

Après douze nuits consécutives, les riverains de la place de la République, à Paris, commencent à s'impatienter du prolongement des rassemblements du mouvement Nuit debout. Car chaque soir, plusieurs centaines de personnes parlent, souvent fort, font de la musique, mangent, et forcément cela provoque des nuisances. Les riverains qui souriaient les premiers jours commencent à trouver le temps long. Ils sont de plus en plus nombreux à dénoncer la dégradation du mobilier urbain ou des distributeurs d'argent.

"La place de la République perd son attrait"

Les commerçants sont également très inquiets. Selon la gérante d'un hôtel qui donne sur la place, plusieurs clients ont déjà annulé leur séjour à cause de Nuit debout. "Il y a du bruit très tard pendant la nuit, des explosions, de la musique, les opérations de nettoyage. La place de la République perd son attrait pour la clientèle étrangère", assure Alessandra Nanni. Pourtant ce soir, pour la 13e nuit consécutive, les manifestants de Nuit debout devraient réinvestir la place.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des manifestants de la Nuit debout, le 10 avril 2016 sur la place de la République, à Paris.
Des manifestants de la Nuit debout, le 10 avril 2016 sur la place de la République, à Paris. (RODRIGO AVELLANEDA / ANADOLU AGENCY / AFP)