Cet article date de plus de huit ans.

Stockage de déchets radioactifs à Bure : la poursuite du projet votée

Publié
Durée de la vidéo : 1 min
bure
bure bure (France 2)
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
France 2

L'Assemblée nationale a voté lundi 11 juillet la poursuite du projet d'enfouissement des déchets radioactifs à Bure (Meuse). À terme, des dizaines de milliers de mètres cubes de déchets dévraient être stockés à 500 mètres de profondeur.

Quelque 80 000 mètres cubes de déchets hautement radioactifs enterrés à 500 mètres sous terre. C'est le projet Cigéo. Ce centre industriel de stockage géologique doit voir le jour à Bure, une commune de la Meuse. Mais depuis maintenant dix ans, il crée la polémique. Associations et riverains dénoncent ce qu'ils appellent une poubelle nucléaire. Leur sous-sol recevrait 3% des déchets les plus radioactifs en France.

Un projet à 25 milliards d'euros

Des déchets qui peuvent être triés, mais pas recyclés. Ils resteront dangereux pendant des centaines de milliers d'années. Le coût de ce projet d'enfouissement se chiffre à 25 milliards d'euros, selon le ministre de l'Environnement. La demande d'autorisation de construction doit être déposée en 2018 pour une mise en service en 2025. Un calendrier qui devra tenir compte des manifestations. La prochaine est prévue pour le 16 juillet.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.