Cet article date de plus de dix ans.

Sondage : 61% des Français souhaitent le retrait de la candidature Eva Joly pour 2012

61% des Français se prononcent pour l'abandon de la candidature d'Eva Joly à la présidentielle, mais les sympathisants Verts sont 60% à souhaiter son maintien, selon un sondage BVA 20 minutes publié vendredi 25 novembre 2011.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Eva Joly àRully (Bourgogne) le 24 novembre 2011 (AFP)

61% des Français se prononcent pour l'abandon de la candidature d'Eva Joly à la présidentielle, mais les sympathisants Verts sont 60% à souhaiter son maintien, selon un sondage BVA 20 minutes publié vendredi 25 novembre 2011.

Une majorité de Français désapprouvent les critiques d'Eva Joly visant le Parti socialiste et souhaitent le retrait de sa candidature à la présidentielle, selon un sondage BVA pour 20 Minutes diffusé vendredi. La candidate EELV pour 2012 a réaffirmé jeudi lors d'un déplacement en Bourgogne qu'il y 'aurait bien "un bulletin Eva Joly dans l'urne le 22 avril 2012".

Au total, 59% des personnes interrogées désapprouvent les propos de la candidate d'Europe Ecologie-Les Verts sur François Hollande, "fait du même bois que celui dont on fait les marionnettes". Les sympathisants de gauche sont 71% à condamner ses critiques et 85% parmi les socialistes.

Seuls les sympathisants EELV continuent de soutenir leur candidate, 65% approuvant ses critiques du PS tandis qu'un tiers d'entre eux (32%) les condamnent.

Une majorité de sympathisants Verts soutient sa candidate

Le même clivage entre Français et sympathisants Verts apparaît sur la question du retrait de la candidature d'Eva Joly . 61% des personnes sondées se prononcent pour l'abandon de sa candidature, mais les sympathisants Verts sont 60% à souhaiter son maintien.

(Cette enquête a été réalisée auprès d'un échantillon de 1.405 personnes représentatif de la population française âgée de 15 ans et plus.)

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Nucléaire

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.