Seine-Maritime : un incident "significatif" à la centrale nucléaire de Penly

La centrale est en arrêt pour maintenance. Le problème décelé pourrait concerner d'autres centrales.

La centrale nucléaire de Penly (Seine-Maritime), le 6 avril 2012. 
La centrale nucléaire de Penly (Seine-Maritime), le 6 avril 2012.  (CHARLY TRIBALLEAU / AFP)

L'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a annoncé, mardi 24 décembre, un incident "significatif" de niveau 2 sur l'échelle INES, graduée de 0 à 7, sur le réacteur 2 de la centrale nucléaire de Penly (Seine-Maritime), en arrêt pour maintenance. 

Des défauts ont été constatés "sur des composants de cellules électriques", précise le gendarme du nucléaire dans un communiqué. Les pièces "concernées sont fabriquées par Schneider Electric et appartiennent au même lot de pièces", ajoute l'ASN. EDF, qui a déclaré cet incident le 18 décembre à l'ASN, "achève actuellement le remplacement des 28 contacts d'insertion concernés sur le réacteur 2", selon l'ASN. Les contacts d'insertion sont des éléments de tableaux électriques qui "permettent la mise en service et la mise à l'arrêt des matériels électriques à partir d'ordres automatiques issus du contrôle commande, du système de protection du réacteur, ou d'ordres manuels", précise l'ASN.

EDF inspecte aussi d'autres réacteurs 

"EDF vérifie actuellement quels autres réacteurs pourraient être concernés" par ces défauts et l'entreprise "procédera au remplacement de ces pièces", ajoute le gendarme du nucléaire. Le réacteur 2 de Penly est en arrêt pour maintenance et renouvellement du combustible depuis le 27 juillet, selon l'ASN. Son redémarrage est prévu dimanche, selon RTE.