Cet article date de plus de neuf ans.

Les habits neufs du candidat Hollande

Invité de BFM-TV, lundi 28 novembre, François Hollande annonce un grand débat sur l'énergie en France, s'il est élu en 2012. Une façon d'affirmer son indépendance par rapport aux partis. Une manière aussi d'asseoir une stature de présidentiable.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
François Hollande devance toujours Nicolas Sarkozy (AFP)

Invité de BFM-TV, lundi 28 novembre, François Hollande annonce un grand débat sur l'énergie en France, s'il est élu en 2012. Une façon d'affirmer son indépendance par rapport aux partis. Une manière aussi d'asseoir une stature de présidentiable.

En réponse au trou d'air de sa campagne, François Hollande souhaite se forger une image de présidentiable.

Hausser le niveau

Invité de BFM-TV, lundi matin, le candidat socialiste n' a pas souhaité commenter les polémiques et les petits mots qui l'ont visé.

"Je ne veux pas me mettre à un niveau qui serait celui de l'abaissement non pas du candidat que je suis , non pas du possible président, mais de ce que la France exige. Il y a toujours des bons mots, des mauvais, des formes d'agression, je laisse ça à d'autres. Je veux que la campagne soit à un certain niveau", a déclaré M.Hollande.

Aller au delà de lui-même

Il poursuit sur un mode plus solennel: "la situation est tellement exceptionnelle ! Jamais une élection ne s'est préparée dans un tel contexte, il y a tellement de douleur, de souffrance, d'attente aussi, je le vois bien autour de moi, pour ma candidature, que je dois aller au-delà de moi-même".

Voir la video

Ce propos a un double objectif. En termes d'image, il s'agit d'en finir avec l'étiquette de "candidat normal" qui lui colle encore à le peau.

Mais il y a aussi une intention politique: se situer au-dessus des partis. Sortir par le haut de l'épisode de l'accord entre le PS et EELV.

M. Hollande est revenu sur cet accord. "Il a le mérite d'exister mais il ne doit pas peser sur ma campagne présidentielle" , explique t-il, "J'en appliquerai les mesures qui me semblent les plus importantes, mais je dois donner une identité claire à ma campagne".

Un grand débat sur l'énergie

Et pour confirmer sa prise d'indépendance, le candidat publie dans "le Monde", daté du mardi, une où il avance sa proposition sur la question du nucléaire.

M. Hollande affirme qu'il ouvrira "un grand débat sur l'énergie en France", associant "acteurs" et "citoyens", qui s'achèvera par le vote par le Parlement d'une "loi de programmation de la transition énergétique", s'il est élu en 2012.

M.Hollande doit rencontrer mercredi José-Manuel Barroso, président de la commission européenne, à Bruxelles pour plaider en faveur d'un projet d'un capteur-stockage de C02 à Florange en Moselle.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Nucléaire

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.