Cet article date de plus de cinq ans.

EDF vole au secours d'Areva

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
EDF vole au secours d'Areva
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Détenue à 87% par l'État, Areva cède sa branche réacteurs nucléaires à EDF.

C'est officiel. Comme attendu, EDF va prendre le contrôle de la branche réacteurs nucléaires d'Areva. En contrepartie, elle lui versera quelque 2 milliards d'euros. EDF récupérerait alors la construction des réacteurs, l'assemblage des combustibles et la maintenance des centrales. De son côté, Areva garderait les mines, l'extraction de l'uranium ainsi que le traitement des déchets nucléaires. 

7 milliards d'euros de dette

Mais pour les syndicats, la survie d'Areva reste toujours menacée, malgré cet accord : "Nous avons un gros problème de dette aujourd'hui. La dette du groupe est de 7 milliards d'euros. Elle sera de 9 milliards fin 2016. Même si EDF verse 2 milliards d'euros, ça fera toujours sept et sans ces 7 milliards d'euros l'entreprise (…) n'est pas viable à long terme", souligne Pierre-Emmanuel Joly, de la CGT Areva.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Nucléaire

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.