Mériam Rhaiem : sa fillette Assia, de retour de Syrie, "va très bien"

Mériam Rhaiem est allée chercher en Turquie sa fille de deux ans enlevée depuis onze mois par son père qui est soupçonné d'être allé faire le djihad en Syrie. Elle a accepté de se confier à David Thomson, de RFI. "Assia va très bien, seulement elle est très très fatiguée", raconte-telle.

(Mériam Rhaiem avait lancé un appel au printemps dernier © MaxPPP)

Mère et fille sont de retour en France, après 11 mois de séparation. Assia, 28 mois aujourd'hui, avait été enlevée par son père, que son ex-conjointe soupçonne d'être partie combattre en Syrie aux côtés d'un groupe djihadiste. Une hypothèse confirmée d'ailleurs par le ministre de l'Intérieur, qui parle de "mère courage". Bernard Cazeneuve était avec elle, dans l'avion qui ramenait Mériam Rhaiem et Assia.

"Enfin des retrouvailles !", s'est exclamé la jeune mère, qui a accepté de raconter son périple à David Thomson, de RFI. De raconter notamment comment elle avait regagné la confiance de son ex-conjoint, pour le convaincre de la retrouver en Turquie. "J'ai essayé de le ramener à la vie d'avant, de la sauver" :  l'expression revient à plusieurs reprises dans sa bouche. "Avant de le sauver, je voulais sauver ma fille" .

"Assia n'a pas été victime de maltraitance "

Mériam Rhaiem est donc parvenue à l'attirer à Hatay, près de la frontière syrienne. Là, les gendarmes turcs l'ont arrêté, et placé en centre de rétention... en compagnie de sa fille. Il a fallu l'intervention des autorités françaises pour qu'Assia soit rendue à sa mère.

Et maintenant ? "Assia va très bien, seulement elle est très très fatiguée" , constate Mériam Rhaiem. "Assia n'a pas été victime de maltraitance ". Qui répète : "Assia va bien, Assia est contente, Assia est heureuse."

Mériam Rhaiem est rentrée en France avec sa fille Assia. Elle raconte son périple à David Thomson, de RFI
--'--
--'--