La fillette enlevée par son père parti faire le djihad de retour en France

Assia, enlevée par son père parti faire le jihad en Syrie, a retrouvé sa mère partie la récupérer en Turquie. La fillette âgée de deux ans est rentrée en France dans la nuit de mardi à mercredi.

(La mère d'Assia avait mobilisé les médias pour retrouver sa fille © MAXPPP)

La petite Assia, âgée de deux ans, a retrouvé sa mère partie la récupérer en Turquie. Fin 2013, elle avait été enlevée par son père parti faire le djihad en Syrie. Mère et fille sont rentrées à Paris dans la nuit.

 

Les autorités françaises et turques étaient en contact sur cette affaire depuis deux ou trois jours. Si les pourparlers en cours avec Ankara aboutissent, la fillette et sa mère ont été rapatriées en France très rapidement. Un avion de l'état français les a ramenées à Paris. L'avion a atterri à Villacoublay à 2h et 15. Mériam et sa fille Assia ont été accueillies par le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve.

Placés en centre de détention

Le drame s'est dénoué tout récemment quand le père d'Assia a contacté la mère depuis la Syrie où il était parti combattre le régime de Bachar El Assad au sein du groupe Jabat-Al-Nosra, considéré comme la branche armée d'Al-Qaida. Parti avec la fillette il y a huit mois en emmenant l'enfant, il se disait enfin prêt à restituer Assia à sa mère.

 

Les deux parents avaient prévu de se retrouver dans une localité proche de la frontière. Mais ils ont été repérés par des policiers turcs qui ont arrêté le père ainsi que la fillette avant de les placer en centre de rétention. Mériem Rhaiem, la maman, avait médiatisé il y a quelques mois son combat pour récupérer son enfant. Elle était intervenue notamment sur France Info pour que tout soit mis en œuvre pour favoriser le retour d'Assia.

"On est soulagés après onze mois de calvaire. Moi, mon épouse, ma belle-fille, ma fille on est soulagés, on ne dormait pas, on ne mangeait pas" , a expliqué le grand-père d'Assia joint par France Info