Divorce: la garde alternée des enfants se développe

La garde alternée entre les deux parents, en cas de séparation, est un phénomène de plus en plus récurrent. France 3 fait le point.

France 3

Si la résidence de l'enfant chez la mère reste privilégiée en cas de séparation, la garde alternée est de plus en plus en vogue en France. Un enfant de divorcés sur cinq vit alternativement chez l'un des deux parents.
 
C'est le cas chez Mathilde et Philippe, un couple divorcé depuis huit ans. Les deux parents ont choisi ensemble le mode de garde alternée pour leurs deux enfants. "Dès le début dans notre discours en commun on s'est dit que les enfants seraient au coeur de notre attention quoiqu'il arrive (...) qu'on ferait tout pour que ça se passe le mieux possible pour les enfants" explique à France 3 Mathilde Bulteau.

Même si pour les enfants, avoir deux maisons est parfois perturbant. "Ça fait bizarre, on a l'impression de ne pas avoir de racines de là ou on a grandi. Lorsque je pense à là où j'ai vécu, je pense, à deux maisons et je n'ai pas d'endroit précis. Je bouge tout le temps", témoigne Maxime leur fils.

La fin des pratiques obsolètes

Depuis mars 2002, la loi permet au juge d'imposer la garde alternée, même en cas de désaccord des parents.

"Les pratiques d'autrefois semblent obsolètes", détaille l'avocate Maître Martine Valot-Forest. "Aujourd'hui les pères ont pris leur vraie place dans la famille, ils s'impliquent."
En dix ans, le nombre de gardes alternées en France a presque doublé.

Le JT
Les autres sujets du JT
Selon un sondage BVA publié le samedi 28 février, 74% des personnes interrogées jugent que les enfants d\'aujourd\'hui sont moins bien élevés qu\'avant.
Selon un sondage BVA publié le samedi 28 février, 74% des personnes interrogées jugent que les enfants d'aujourd'hui sont moins bien élevés qu'avant. (PAUL BIRIS / FLICKR RF / GETTY IMAGES)