Cet article date de plus de six ans.

Vidéo Pour NKM, l'abrogation de la loi Taubira n'est "ni souhaitable, ni possible"

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
EUROPE 1
Article rédigé par
France Télévisions

Bien que soutien officiel de Nicolas Sarkozy dans la course à la présidence de l'UMP, la députée de l'Essonne se prononce contre la volonté de l'ancien président d'abroger la loi sur le mariage pour tous.

Nathalie Kosciusko-Morizet, soutien de Nicolas Sarkozy dans la course à la présidence de l'UMP, est allée à contre-courant de l'ancien président en assurant que l'abrogation de la loi sur le mariage pour tous n'était "ni souhaitable, ni possible". Interrogée, lundi 17 novembre, sur Europe 1, sur les propos de l'ancien chef de l'Etat qui souhaite mettre fin à ce texte, celle qui fut sa porte-parole de campagne en 2012 a tranché: "Je ne suis pas du tout d'accord avec cette orientation." 

"On ne voit pas comment ça pourrait se faire"

Pour justifier son opposition à cette abrogation, l'ancienne candidate UMP à la mairie de Paris avance que "le Conseil constitutionnel ne revient pas sur des droits qui ont été donnés, et on ne voit pas comment ça pourrait se faire". Rappelant qu'elle militait déjà pour une union homosexuelle avant 2012, l'ex-ministre explique que Nicolas Sarkozy s'est engagé à soumettre, pour l'élaboration d'un éventuel programme, les grandes questions de société aux militants de l'UMP. "S'il y a un jour un vote des militants sur cette question, je ferai campagne contre l'abrogation, pour ne pas rouvrir cette plaie qui a profondément divisé les Français."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Mariage et homoparentalité

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.