Manif pour tous : 15 000 personnes à Paris, selon la police

La loi ouvrant le mariage aux personnes de même sexe a été votée, mais les opposants ne désarment pas. Ils se sont rassemblés à travers la France.

Christine Boutin et Marc Le Fur dans un cortège dans les rues de Rennes, dimanche 5 mai.
Christine Boutin et Marc Le Fur dans un cortège dans les rues de Rennes, dimanche 5 mai. (MAXPPP)

La loi ouvrant le mariage aux personnes de même sexe a beau avoir été votée, les opposants ne désarment pas. Ils se sont rassemblés dimanche 5 mai à travers la France, comme on peut le voir sur ces tweets.

 

15 000 manifestants à Paris, selon la Police

Environ 15 000 personnes, selon la police, se sont retrouvées à Paris (en période de vacances scolaires) pour réclamer le retrait de la loi, douze jours après son vote. Les opposants à la loi ouvrant le mariage et l'adoption aux couples homosexuels continuent de faire pression et ont appelé à une nouvelle manifestation le 26 mai.

Les parlementaires de droite ont saisi le Conseil constitutionnel qui a un mois pour se prononcer. "Des lois qui avaient été votées et qui avaient été retirées, il y en a eu plusieurs dans l'histoire récente. Nous ne sommes absolument pas désespérés, bien au contraire, et nous pensons que M. Hollande finira par entendre les Français", a dit Ludovine de la Rochère, présidente du collectif de la "Manif pour tous". Le mouvement contre la loi Taubira "a été conçu il y a huit mois et il s'est développé comme une grossesse (...) C'est un très beau projet qui va voir le jour le 26 mai", a ajouté Laurence Tcheng, l'une des porte-parole.

Des manifs à Rennes, Lyon, Montpellier, Toulouse, Lille...

D'autres manifestations se sont déroulées dimanche à Rennes (20 000 manifestants, selon les organisateurs), Lyon (entre 9 000 et 20 000 personnes), Montpellier (1 400 personnes, selon la police), Toulouse , Dijon et Lille (entre 700 et 1 000 manifestants). Samedi, un millier de personnes ont défilé à Strasbourg.

Par ailleurs, entre 200 manifestants selon les forces de l'ordre, et 400 selon les organisateurs, ont exprimé à Soustons (Landes) leur opposition au mariage gay. C'est là que ce déroulait, en présence de six ministres, dont la Garde des Sceaux, Christiane Taubira, une réunion du Mouvement des Jeunes socialistes (MJS). Les manifestants venus des Landes et des Pyrénées-Atlantiques, réunis près des arènes après 9 heures, ont défilé dans le calme, et à distance respectable du rassemblement socialiste, à travers le village landais. "On considère que rien n'est joué, on attend le verdict du Conseil constitutionnel" sur la loi sur le mariage homosexuel, a expliqué un membre du mouvement Manif pour tous dans les Landes. Pour lui, la mobilisation perdurera "au-delà (de la grande manifestation) du 26 mai, jusqu'à la fin du quinquennat s'il le faut".